https://photos.ffechecs.org/picture.php?/1/category/1

Une activité pour réduire l’anxiété avant la partie

Que faire avant une partie ? Dans les tournois où il y a une partie par jour la question se pose assez souvent. Et bientôt commence le Championnat de France des jeunes à Agen.

Que faire avant la partie ?

La recherche de la performance ne commence pas quand on appuie sur la pendule, c’est là le sens de la préparation mentale.

Bien sûr, pour bien jouer, on a besoin d’énergie, de combativité. On a besoin de confiance en soi également pour entreprendre. On a besoin de concentration aussi. Mais aujourd’hui, je voulais faire un focus sur le stress, l’anxiété. Vous savez ce qui inhibe parfois votre jeu, votre performance.

Le coloriage comme facteur de confiance en soi

En fait, je suis tombé sur cette étude menée par des chercheurs de l’université d’Otago en Nouvelle Zélande sur l’activité coloriage pour adultes. Dans l’expression pour adultes, il ne faut pas comprendre interdit aux moins de 18 ans, mais plutôt un choix de thème qui est plus spécifique aux adultes. La coloriage de Mandala par exemple. Il existe des sites gratuits qui en proposent en quantité, Google est votre ami 😉

Dans cette étude, ils cherchaient à étudier différents aspects de la santé mentale et du bien être comme la dépression , l’anxiété, le stress, et la “pleine conscience”.

Chaque participant s’engageait à réaliser chaque jour pendant une semaine dix minutes de coloriage. Le groupe de contrôle réalisait quant à lui dix minutes de jeux de logique.

A la fin de la semaine l’activité coloriage avait apporté des changements significatifs. Une réduction de 16,2 % des symptômes dépressifs, une réduction de 6,5 % du stress, une réduction de 15,9 % de l’anxiété et enfin une augmentation de 3,5 % de la “pleine conscience”. Bref un ensemble de résultats qui vont tous dans le sens de meilleures performances devant l’échiquier.

Mais qu’en est il de ceux qui ont fait les jeux de logique ? Le seul changement significatif fut l’amélioration de 4,6 % de la pleine conscience. Tout les autres résultats étaient restés inchangés. C’est déjà bien puisque cela est utile devant l’échiquier. Cela induit une meilleure concentration.

La conclusion rapide que nous pouvons en tirer est que le coloriage peut améliorer nos performances échiquéennes.

Toutefois la limite de cette étude est de savoir si on peut comparer le stress de la vie quotidienne d’étudiants avec celui de joueurs d’échecs avant un tournoi ?

Une autre étude sur l’anxiété

Une autre étude a été effectuée auprès d’enfants canadiens. Cette fois ci les enfants étaient informés qu’ils allaient passer un test par nature stressant. Un premier groupe disposait de 15 minutes pour faire du coloriage avant le test. Le second groupe disposait du même temps pour faire du dessin sur page blanche.

Les deux groupes grâce à cette activité artistique ont eu une baisse du niveau d’anxiété. Le problème c’est qu’on ne peut pas attribuer ce résultat de manière sure à l’activité en l’absence de groupe de contrôle.

Mais un résultat semble intéressant, c’est que la baisse du niveau d’anxiété a été équivalente chez les garçons et les filles pour le coloriage. Pour le dessin libre, seuls les garçons en ont tiré profit ! Le niveau d’anxiété des filles est resté équivalent.

Alors, d’autres études doivent être menées pour pouvoir tirer des conclusions plus précises. Au bout du compte, il semble bien que le coloriage contribue à faire baisser le niveau de stress et à faire augmenter la capacité de concentration. N’est ce pas ce qu’on recherche ?

Aiguisez vos crayons !

Au pire, ça ne fait pas de mal.

Et si vous avez testé, n’hésitez pas à partager le fruit de vos expériences !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *