La préparation mentale pour le joueur d’échecs, c’est quoi ?

Selon le Crops, “la préparation mentale se définit comme la préparation à la compétition par un apprentissage d’habiletés mentales et d’habiletés cognitives, et dont le but principal est d’optimiser la performance personnelle de l’athlète tout en promouvant le plaisir de la pratique et en favorisant l’atteinte de l’autonomie.  Son objectif est d’optimiser les performances tout en préservant l’équilibre et l’épanouissement du sportif”.

Cette définition provenant du monde sportif peux tout à fait être appliquée au joueur d’échecs. On y trouve les mots clés essentiels, plaisir et performance.

Ce que la préparation mentale peut vous apporter

Avant une partie, la préparation mentale vous apportera d’être en situation de vous exprimer pleinement et plus sereinement, sans excès de stress ou autre élément perturbateur. Par une meilleure gestion des émotions et du stress vous vous sentirez plus confiant. En étant au clair avec votre motivation, il y aura moins de place pour le doute.

Pendant la partie, vous serez en phase avec vos objectifs et votre motivation, vous serez plus et mieux concentré. Par une meilleure gestion du stress et de vos émotions, vous serez plus à même de répondre pertinemment aux situations qui surgiront, zeitnot, erreurs, perturbations diverses, ainsi qu’aux différents problèmes que votre adversaire ne manquera pas de vous poser.

Après la partie, la phase d’analyse sera plus riche car vous appréhenderez mieux les facteurs psychologiques ce qui vous permettra de progresser. Enfin, particulièrement pour les tournois, vous saurez mieux retrouver le calme et vous projeter sur la prochaine ronde.

Et au final, plus de performance, plus de plaisir.

Ce que la préparation mentale n’est pas

Un recueil de trucs et astuces qui permettent d’avoir de meilleurs résultats ! Il y a des outils qui peuvent être assimilés à des trucs et astuces qui généralement ont des résultats mais la préparation mentale, ce n’est pas que ça.

Des discours de motivation avant l’effort du type vestiaire de rugby, même si la motivation et le discours sont au coeur de la préparation mentale.

Un truc d’illuminé zen plein de mysticisme et de spiritualité, même si les techniques et outils de sagesse ancestrale sont repris.

Un substitut à l’apprentissage technique qui est indispensable et constitue la condition sine qua non de la performance.

Un substitut à l’effort, bien au contraire.

 

 

 

8 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *