Photo by sk on Unsplash

Comment se créer de bonnes habitudes aux échecs

On l’a tous expérimenté, il y a des choses qu’on n’aime pas faire, et qu’au bout du compte on ne fait pas, ou alors pas longtemps. Et pourtant, on sait qu’on doit/devrait le faire !

Dans le domaine des échecs, ça peut être étudier les finales, les ouvertures, analyser ses parties …. On sait qu’on doit le faire pour progresser, alors on le fait un peu, mais ça ne dure pas longtemps.

Or, pour apprendre, pour progresser, il ne faut pas se contenter de faire les choses nécessaires une fois ou deux, en passant. Non, il faut travailler régulièrement avec persévérance. Et ce n’est pas toujours agréable …

Alors la solution est de créer une habitude, un rituel. Mais ça ne se fait pas d’un claquement de doigt. Là encore il faut faire des efforts !  Ainsi va la vie (là j’ai épuisé mon stock de clichés).

Alors comment acquérir une habitude ?

Je vous propose la méthode suivante.

Rendez votre habitude concrète

La première chose est de savoir quelle habitude.

A titre d’exemple imaginons que vous décidiez de prendre pour habitude d’étudier chaque semaine durant deux heures les finales de tours. Il est sûr qu’au bout d’un certain temps vous aurez fait des progrès notables dans ce domaine, mais en attendant il faut s’y mettre. Et l’art de présenter les choses compte, pas seulement pour les autres !

Donc ne dites pas je vais étudier chaque semaine durant deux heures les finales de tour, mais plutôt chaque lundi à 20 heures je vais consacrer deux heures aux finales de tour jusqu’à fin juin. Ceci est un exemple évidemment. Mais en procédant ainsi, vous augmentez vos chances de vous tenir à votre nouvelle habitude !

Une autre méthode intéressante est de lier la nouvelle habitude à acquérir à une ancienne. Par exemple, le soir après dîner je vais étudier les ouvertures au moins 10 minutes au lieu de m’asseoir devant la télé pour voir le défilé des publicités.

Les premiers jours dans ce cas vous avez de la bonne volonté et vous le faites, et rapidement votre nouveau réflexe après dîner sera de vous asseoir devant l’échiquier. C’est magique.

De la même manière, vous pouvez décider qu’après tout blitz sur internet, vous prenez cinq minutes pour regarder les erreurs et corriger les ouvertures. Avec Lichess, c’est facile à faire et indiscutablement profitable. Et au bout d’un certain nombre de blitz, ce sera devenu une habitude.

Rendez votre habitude attirante !

Quand une habitude n’est pas attirante, on n’a pas envie de l’acquérir. Sinon, on l’aurait déjà, non ?

Donc on va partir du principe que l’habitude d’étudier les finales de tour ne vous fait pas franchement rêver. Vous savez que vous devez le faire, mais de là à passer à l’action, le pas est loin d’être franchi !

Comment rendre cette habitude attirante ? Comment faire en sorte que vous en ayez envie ?

La première chose est de vous accorder une récompense à chaque fois que vous étudiez les finales de tour. Votre dessert préféré, un carré de chocolat, une session sur la Playstation, peu importe. Combinez quelque chose que vous aimez avec votre nouvelle habitude, accordez vous des récompenses !

Ainsi votre habitude se mettra plus rapidement en place, et vous y trouverez plus de plaisir.

Autre façon de faire pour acquérir une nouvelle habitude, entourez vous de gens qui partagent la même habitude. Allez au club, et partagez cet attrait pour les finales de tour, et vous trouverez (peut-être) d’autres personnes que ça intéresse, discutez-en, et petit à petit les finales de tour auront beaucoup plus d’intérêt à vos yeux.

Rendez votre nouvelle habitude facile

Il n’est pas étonnant que nos anciennes habitudes soient faciles, et nos nouvelles beaucoup plus difficiles !

Alors comment les rendre plus faciles ?

Tout d’abord en créant l’environnement propice, si on reprend l’habitude d’étudier les  finales de tour, c’est déjà faire en sorte que quand on doit s’y mettre, il ne soit pas nécessaire de sortir l’échiquier, chercher le livre, trouver la page, rassembler les pièces …. Il est beaucoup plus facile de s’y mettre si l’échiquier est prêt et disponible et le livre sorti avec le marque page. C’est plus facile également si votre bureau est organisé pour ça.

Rendez donc votre environnement propice à l’acquisition de la bonne habitude !

Autre voie pour rendre l’habitude facile, commencez petit.

Au lieu d’attaquer par deux heures de finales de tour chaque jour, commencez par dix minutes ! Et ensuite étendez cette habitude pour aller vers l’objectif.

Alors tout au long de cet article j’ai pris l’exemple des finales de tour, mais ça vaut parfaitement également pour les finales de fou, mais aussi le jogging, les maths ….

Et il faut rendre à César ce qui lui appartient, cet article a été inspiré par cet article en anglais

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *